Cliquez ici pour
afficher le menu
19 juin 2018
Documentaire de mariage ?

Il existe plusieurs styles de photographie de mariage et vous ne savez peut-être pas vers qui vous tourner, c'est normal tant l'offre est étendue.
 
Traditionnellement, le photographe de mariage est un portraitiste. Tout son art consite à faire poser les mariés, les témoins, la famille. Pour cela, il va vous diriger et vous placer dans les meilleures conditions de lumière, d'environnement, pour obtenir de belles photos travaillées et préparées. Cette forme de photographie, traditionnelle, peut vous convenir et même si la tendance a aujourd'hui évolué vers d'autres styles, rien ne vous interdit de vous tourner vers ce style de photographie si cela vous plait. De nombreux photographes de mariage proposent encore ce genre de photos et certains réalisent un travail magnifique dans ce style traditionnel.

Néanmoins, aujourd'hui, la tendance est plutôt au photo-reportage. Le photographe de mariage revendique souvent un titre de "photo-journaliste", même si ce terme n'est pas des plus appropriés pour définir cette activité. Personnellement, je préfère le terme "documentaire" de mariage car cela définit mieux, à mon avis, mon travail. Documenter votre journée de mariage va consister à en raconter le déroulement en images et ce que je vous propose est une véritable narration à travers le filtre de mon oeil, de ma sensibilité. En cela, aucune objectivité journalistique mais plutôt le choix radical d'une subjectivité assumée : ce que je raconte est la façon dont j'ai vécu votre journée, la manière dont j'ai pu ressentir et capter vos émotions, vos échanges de regards, vos rires et larmes. Bien entendu, je photographie également les lieux, les détails, la décoration car cela fait partie intégrante de l'histoire du jour.


 
Cette tendance au reportage étant forte aujourd'hui, de nombreux photographes s'y sont engouffrés dont beaucoup, malheureusement, n'en ont pas vraiment compris les enjeux. Pour certains, cela consiste à "mitrailler" toute la journée et à fournir aux mariés des milliers de "snapshots" où toute idée de cadrage ou de composition est absente. Pour d'autres, cela consistera à se tenir à l'écart avec un zoom et jouer les paparazzi pendant le cocktail, ce qui donne la plupart du temps des photos sans âme, sans émotion tangible.

Mon approche est radicalement différente : se faire discret, se faire oublier, soit ! Mais tout en étant au coeur de l'action, parmi les invités et au plus près d'eux. D'ailleurs, plutôt que de tenter de me faire oublier - ce qui est assez illusoire d'ailleurs - je préfère l'idée de me faire accepter, l'expérience m'ayant montré qu'il est bien plus profitable de plaisanter et de rire avec vos convives plutôt que d'essayer en vain de me cacher pour les photographier à leur insu. Ayant abandonné les appareils reflex et leurs gros zooms, mon matériel m'aide à être aussi discret et silencieux que possible tout en conservant une qualité d'image au meilleur niveau de la technologie actuelle.
Quant à l'idée de photographier beaucoup, oui, mais à bon escient et en ayant toujours à l'idée de composer ses photos et d'en garder la maîtrise technique et artistique.


 
Mais puisque je suis photographe et qu'il est commun de dire qu'une photo vaut mille mots, pourquoi ne pas décrire mon approche en photos et vous montrer les images que j'aime réaliser ? J'ai choisi de le faire en vous montrant les images d'un mariage récent. Certes, il serait plus facile et peut-être plus flatteur de vous montrer quelques "top images" rigoureusement sélectionnées parmi plusieurs mariages, mais cela serait contradictoire avec l'idée de vouloir raconter une histoire, n'est-ce pas ? Alors commençons !
 
Mathilda et Charles se sont mariés le 12 juillet 2019. Je quitte assez rarement la Bretagne pour photographier un mariage mais j'ai fait le voyage pour eux.
9 heures ce samedi matin : rendez-vous est pris à leur petit appartement parisien du 15ème arrondissement. Mathilda va s'y préparer en compagnie de ses témoins. Nous y serons un peu à l'étroit et ce sera plus compliqué qu'à l'habitude de s'y faire oublier mais peu importe, chacun va trouver sa place et la bonne humeur est au rendez-vous, même si certaines ont un peu de mal à se réveiller. On dirait que la soirée de la veille a été un peu longue et la nuit plutôt courte !










Déjà 10h15, on a rendez-vous dans 15 minutes, c'est le moment pour un petit trajet en taxi jusqu'à la mairie du XVème arrondissement. On sera à l'heure, tout juste : les joies de la vie parisienne. Heureusement, ce petit stress est largement compensé par la beauté du lieu, les mairies d'arrondissement à Paris sont plutôt luxueuses et agréables à photographier.

Belle-maman semble inquiète, il y a quelques retardataires dont la présence est primordiale.

Alors pendant ce temps-là, pause selfies !







Une fois la cérémonie terminée, un petit break chez la maman du marié, le temps de se rafraîchir et de prendre une petite collation. Pour s'y rendre, le bus.




Et maintenant, Mathilda va se préparer à passer la vraie robe pour la cérémonie religieuse. Auparavant, un petit raccord maquillage ! Certaines sont toujours aussi fatiguées...



J'ai de la concurrence mais bon, le matériel ne semble pas à la hauteur.

Rapidement, car le curé nous attend, petit portrait dans le couloir de la résidence; la lumière est trop spéciale pour rater ce moment. Le documentaire, c'est aussi cela : improviser à chaque fois que la lumière, le lieu, la situation nous y incite. Toujours en éveil et prêt à profiter de la moindre occasion pour réaliser le cliché inattendu.












Et maintenant commence la véritable épreuve de la journée pour le photographe provincial que je suis : depuis le XVème arrondissement, rejoindre le lieu de réception à Poissy sans embouteillage, sans se perdre, et sans se faire emboutir la voiture en traversant Paris !!!
Bon, mission accomplie après une petite heure de trajet, on va pouvoir souffler un peu pendant une courte séance de portraits. A l'écart des invités, ce sera pour Mathilda et Charles une petite respiration dans cette journée trépidante. Le seul moment de la journée pendant lequel je vais les guider gentillement en leur demandant de me consacrer un peu de temps. 20 minutes chrono avant qu'ils ne retrouvent leurs invités, personne ne s'est aperçu de leur absence !



Et la réception peut débuter, champagne et petits fours, éclats de rire... on va tenter d'enregistrer tout cela au mieux.









Quleques photos de famille aussi, bien que certaines petites filles espiègles n'aient pas vraiment décider de participer. Pas grave, voilà une photo dont on se souviendra encore plus longtemps.


L'heure de passr à table et d'écouter quelques discours emplis d'émotion et de visionner quelques diaporamas savamment composés pour déclencher les rires de l'assemblée. Attention : entrée des mariés.





Le tout entrecoupé de quelques pauses fumeurs sur la terrasse pour profiter de la température douce de fin de journée.






L'ambiance s'échauffe à mesure que la lumière tombe.




Après la première danse des mariés, je vais rester une heure, voire un peu plus, pour immortaliser le début de la soirée dansante puis je vais laisser les invités s'éclater jusqu'au bout de la nuit.






Puis je vais m'éclipser tranquillement, sur la pointe des pieds, après 16 heures de photographie non-stop et des cartes mémoires bien remplies.

Voilà, si ce style de reportage vous intéresse, si c'est ce type de souvenirs que vous avez envie de garder de votre journée de mariage, contactez-moi par l'intermédiarie de la page "Contact" de ce site et je me ferai un plaisir de vous rencontrer pour discuter de votre projet.
Ou si vous préférez m'appeler : 06 13 54 74 76.

Et si vous avez envie d'en voir encore plus, quelques diaporamas "best-of" de mariages récents :
 
https://youtu.be/tipy-Um2yDo
https://youtu.be/nlZf9QBwyX8
https://youtu.be/8Zmwq_Si8FE
https://youtu.be/0MRL1_AJT8E
https://youtu.be/N7cFURm4nNY
https://youtu.be/4BPJrsq8csI